Mon remède naturel anti rosacée

flower-123832_640Mon remède 100% naturel anti rosacée : enfin un remède qui marche !

Etant allée voir un jour une kinésiologue pour ma rosacée, cette dernière me conseilla d’utiliser de l’huile de ricin à appliquer le soir sur mes boutons. J’étais étonnée. De l’huile de ricin ? Je ne la connaissais que pour son usage laxatif en pharmacie. Mais étant donné que je n’avais rien à perdre et prête à tester tout ce que je pouvais pour me débarrasser de ma rosacée, j’achetai mon huile de ricin.

Les résultats étaient bons (boutons moins enflammés), mais pas autant que je ne l’aurais souhaité. Plus tard, il m’est venue l’idée de mélanger cette fameuse huile de ricin à de l’huile d’olive, reconnue pour nourrir la peau, et du miel réputé cicatrisant et bourré de minéraux.

Je ne sais pas comment j’ai eu cette idée mais en tout cas l’effet sur ma peau est vraiment spectaculaire et je suis vraiment contente de cette trouvaille…

Comment je fais et les résultats sur ma peau:

J’applique le mélange huiles/miel le soir en bonne quantité sur tout mon visage (démaquillé et nettoyé) (en évitant le contour des yeux) et le laisse poser 30 minutes.

Ensuite je rince à l’eau assez chaude (car c’est gras) pour enlever le surplus, mais sans tout enlever. Il ne faut pas chercher à nettoyer entièrement la peau mais laisser poser la nuit.

Après application ma peau est nourrit profondément, elle semble plus dense (oui ça paraît incroyable). Elle est aussi très douce et les rougeurs sont vraiment atténuées. Le matin au réveil, c’est toujours un bonheur et c’est là que je remarque le plus l’effet du masque : ma peau semble éclaircit, mes rougeurs diffuses sont diminuées de moitié.

Etonnée par ce résultat j’encourage donc tout le monde à utiliser cette méthode ultra simple et 100% naturelle.

La recette:

Miel liquide biologique pur (sans autres ingrédients) : 1 cuillère à café, voir un peu plus.

Huile de ricin : ½ cuillère à café (à utiliser toujours en très petite quantité) (on peut en acheter en pharmacie, elle n’est pas très chère).

Huile d’olive biologique (première pression à froid) : 3 à 4 cuillères à café.

Mettre d’abord le miel, puis les huiles. Bien remuer. Le mélange ne sera pas complètement homogène mais cela ne pose pas de problème.

Quand vous mettrez le mélange sur votre peau, n’hésitez pas à racler le miel restant sur la cuillère et à le mettre sur votre visage. Il est important d’avoir assez de miel surtout là où les rougeurs sont localisées.

Conservation : Le mélange doit être frais, et je ne pense pas qu’il se conserve, car les huiles risquent de s’oxyder au contact de l’air. Le mieux est de le faire juste avant de l’appliquer.

Pourquoi ça marche?

Je pense que les composés du mélange agissent en synergie. Voilà quelques-unes de leurs propriétés :

Huile de ricin (j’en parlerai dans un autre article plus tard, très utile pour tout un tas de choses) : adoucit, nourrit, protège, régénère, protège du vieillissement, hydrate, améliore la microcirculation cutanée. Convient à toutes les peaux

L’huile d’olive : assouplit, nourrit, protège la peau des diverses agressions, lutte contre le vieillissement. Convient autant aux peaux sèches que grasses.

Miel : « nectar des dieux », il adoucit, régénère, tonifie, nourrit, hydrate, cicatrise. Il est aussi antiseptique et anti inflammatoire. Il hydrate les peaux sèches, apaise les peaux sensibles et réactives, et régule le sébum des peaux grasses. Il contient de nombreux minéraux et vitamines dont la PP connue pour améliorer la microcirculation. Il rajeunit la peau grâce à ses antis oxydants.

Vous l’aurez compris, ce masque convient à toutes les peaux et tout en diminuant les rougeurs est ultra nourrissant et anti rides à la fois.

Testez le, et dites nous vos impressions :)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>