Origine de la Rosacée Oculaire

 eye

La rosacée oculaire peut apparaître en même temps que les manifestations cutanées, ou plus tard. Elle peut aussi, plus rarement, apparaître AVANT les symptômes cutanés rendant sont diagnostic plus difficile. Environ 10% des personnes souffrant de rosacée présentent une rosacée oculaire. Pour ma part, je n’en ai jamais souffert mais je sais par les descriptions qu’on m’en a faite que cela doit être difficile à vivre. Que l’on en souffre ou non, il est à mon sens important de connaître les symptômes, ainsi on est mieux informé et l’on peut éventuellement renseigner des gens autour de soi. Comme la rosacée cutanée, la rosacée oculaire est chronique et difficile à guérir. Voyons ensemble les symptômes de la rosacée oculaire.

  • Yeux rouges
  • Yeux secs
  • Irritations
  • Brûlures
  • Sensation de corps étranger
  • Démangeaisons
  • Sensibilité à la lumière (photophobie)
  • Inflammation possible de la conjonctive, du bord de la paupière, de la cornée
  • Troubles de la vue

Les symptômes sont donc variés, non spécifiques et peuvent avoir différents niveaux de gravité selon les personnes.

L’importance du diagnostic

Le diagnostic de la rosacée doit être fait le plus rapidement possible car des troubles de la vue, bien que relativement rares sont possibles. Aussi il est très important de traiter cette forme de rosacée à chaque fois que les symptômes se manifestent.

Origine de la rosacée oculaire

Il y a un dysfonctionnement des glandes de Meibomius qui sont situées le long des paupières inférieures et supérieures. Ces glandes sécrètent une substance huileuse permettant entre autre une bonne lubrification de l’œil. Sans que l’on sache vraiment pourquoi, chez les personnes souffrant de rosacée oculaire, cette substance devient plus épaisse. De ce fait il se crée une obturation au niveau du conduit d’écoulement. Mais les glandes continuent de sécréter cette substance grasse et du fait du surplus, les glandes peuvent gonfler sous cette pression entraînant inflammation des paupières. Cela peut entrainer kystes, sécheresse des yeux, inflammations des paupières, de la conjonctive…

Quels sont les traitements de la rosacée oculaire ?

Le traitement est fondamental pour la santé des yeux. Il est aussi important de consulter un ophtalmologiste pour vérifier l’absence de kératite.

Il repose selon les cas sur des antibiotiques par voie orale, et locale (gel, collyres). Un humectant peut être utile en cas de sécheresse oculaire.

Le massage des paupières bien que contraignant apporte énormément de bienfaits. Il constitue une part importante du traitement. En effet il permet d’agir sur les glandes de Meibomius, responsables de l’inflammation de l’œil. Le massage permet d’évacuer de manière mécanique la substance accumulée au niveau des glandes, permettant à l’œil de se sentir libéré.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>